fbpx

Après une année particulièrement difficile, les pouvoirs publics encouragent à la consommation à coup d’injection de fonds dans des secteurs. Concernant le crédit immobilier, beaucoup de consommateurs se posent la question : est-ce le bon moment ?

Dans les lignes qui suivent, nous allons pour apporter les éléments de réponse pour vous aider à prendre la meilleure décision possible.

Chute des taux de crédits débiteurs

Depuis maintenant 6 mois, les banques marocaines ont commencé à appliquer des taux débiteurs à la baisse. En septembre dernier, ceux-ci ont baissé en moyenne de 28 points de base. Concrètement, le coût d’un crédit immobilier pour le particulier reviendrait à un taux de 4,79%.

Les offres immobilières intéressantes

A côté des taux de crédit historiquement bas, les promoteurs immobiliers proposent des offres intéressantes afin de relancer un secteur en berne depuis la crise sanitaire. D’autant plus que vous serez bien inspirés d’acquérir un bien immobilier avant que les prix ne flambent avec la reprise économique.

Des procédures encore plus simplifiées

Avec les procédures de demande en ligne déployées par les banques marocaines ainsi que les plateformes de courtage en prêts immobiliers tels que CreditiSolutions.ma, les Marocains peuvent bénéficier de circuit de traitement préférentiel plein d’autres avantages (service gratuit, accompagnement personnalisé, conseiller dédié, accès rapide aux meilleures offres).

Les demandes de location en hausse

Selon une récente étude réalisée par Avito, la location représente 70% des annonces publiées sur le site, contre 30% pour les offres de vente. De ce fait, les prix de location vont augmenter parce que les demandes augmentent. C’est surtout une aubaine de source d’entrée d’argent si vous ne souhaitez pas y habiter, surtout quand on sait que 46 % des Marocains songent à changer de logement dans les 6 prochains mois.