fbpx

Entretien avec Docteur Faouzia Daoudi, diabétologue et nutritionniste

Beaucoup d’idées fausses circulent autour de l’alimentation de la femme enceinte. Celle-ci, nous disent nos grands-mères, devrait manger pour deux… Ce n’est pas certain. Dr Daoudi, diabétologue et nutritionniste, nous livre les pistes de l’alimentation adaptée à cette période de la vie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Quels sont les aliments à privilégier et à proscrire chez la femme enceinte ?
Toute femme enceinte doit privilégier une alimentation riche en fer indispensable aux globules rouges et à la construction du volume sanguin du bébé : de préférence des protéines animales ( poisson, poulet, viande rouge, foie) mieux assimilées que les végétales (lentilles, épinards ). Son alimentation devra également être riche en vitamine C (kiwi, agrumes ) qui favorise l’assimilation du fer ; en calcium (laitages, yaourts, fromage blanc, fromage à pâtes dures, légumes verts, cresson, épinards) nécessaire à la fabrication du squelette et aussi des dents du futur bébé.

Comment peut-on expliquer les fringales de la femme enceinte ?
Les fringales se voient le plus fréquemment en début de grossesse, elles peuvent s’expliquer par le fait que le corps consomme plus d’énergie et qu’elles sont une manière de compenser.

Si la femme enceinte est végétarienne, cela aurat- il des répercussions sur le développement du foetus ? L’alimentation d’une femme enceinte végétarienne ne présente à priori pas de répercussions sur le développement du foetus. Si les protéines végétales sont consommées de façon abondante (riz, blé, mais, fibres légumineuses : haricots rouges, lentilles, pois chiche, soja, oléagineux : noix, noisettes) et si un suivi rigoureux est pratiqué par son gynécologue (échographique et biologique alors compensé par un apport de salades vertes, légumes verts foncés, épinards, persil, fruits secs, abricots, pruneaux.

Comment éviter la nausée et les ballonnements ?
Ces symptômes peuvent être diminuer en ne laissant pas vide son estomac. Penser à prendre un bon petit déjeuner (un bol de céréales au lait ou 2 tranches de pain complet tartiné avec du fromage blanc, un fruit, une noix), fractionner au maximum les repas ( de petites quantités plusieurs fois par jour), ne pas s’allonger directement après un repas, mâcher bien les aliments et éviter les plats lourds.