fbpx

Par : Ftom Yoga

Le yoga n’apporte pas seulement des bienfaits au niveau individuel. Pratiqué en couple, le yoga contribue à renforcer la relation tout en apportant des bienfaits à chaque membre du couple, aussi bien sur le plan psychologique que sur le plan physique.

 

 

 

 

 

 

Les couples qui pratiquent le yoga, que ce soit ensemble ou séparément, sont aptes à accueillir des moments de silences qui ne disent rien d’autre que «mmm ce calme ambiant, ensemble, quel bonheur!».

Le yogamindset existe, le yogacouple aussi
Qu’est-ce qu’être en couple ? Les plus fleur bleue nous parleraient de papillons dans le ventre, de sourires qui disent « je t’aime », d’échappées romantiques et j’en passe. Les plus pragmatiques définiraient cette relation comme un partenariat, avancer main dans la main sur un chemin commun, pour construire ensemble. Le fait d’avoir un objectif commun, pour un bien-être commun, passant par la recherche d’un équilibre pour une vie commune stable… ceci ne vous rappellerait pas l’état d’esprit yoga ? Ce que de nos jours on nomme : Yogamindset.
La façon d’être, d’agir, de penser yoga au sein d’un couple est prometteuse de bonheur car il s’agit de partnership d’où le terme un peu plus glamour de yogacouple.

Yogamindset et vie de couple
Yoga est avant tout Union, une alliance entre deux êtres alignés l’un à l’autre en un tout commun stable et apaisé. Au monde de Shiva on recherche l’alignement du corps, de l’esprit pour apaiser l’âme, dans une relation de couple on recherche l’alignement de deux âmes pour un corps commun apaisé.
Sur le plan comportemental, dans un premier temps vous pouvez vous référez à la chronique du mois précédent «Tant qu’à vivre confinés, vivons yoga», pour y trouver les clefs d’un état de bien-être pour soi, via les huits fondements de Patanjali : Yamas et Niyamas. Ensuite, une analyse bien plus contemporaine émanant des travaux de Don Miguel Ruiz, révèle la source des croyances limitatrices qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles. Il s’agit «des 4 accords toltèques» :
1. Que votre parole soit impeccable : les mots importent ! Et peut-être même bien plus que l’on ne l’imagine. Une parole lancée au hasard, sur un coup de tête est vite oubliée par l’émetteur qui exprimait une émotion. Tandis que le receveur aura beau prétexter ne pas être impacté, ses oreilles ne sont pas plus éloignées de son cerveau que le commun des mortels… Peut-être privilégier le silence à une parole non mesurée.
2. N’en faites jamais une affaire personnelle : il est plus simple de s’assurer auprès de notre partenaire d’avoir bien saisi le message, plutôt que de systématiquement penser que la faute nous incombe.
3. Ne faites aucune supposition : à force de penser avoir compris que l’autre voulait exprimer que … il est tellement plus simple de poser les questions nécessaires afin d’éclaircir le message reçu au maximum.
4. Faites toujours de votre mieux : il est très agréable de se libérer de cette pression universelle de toujours vouloir être le/la meilleur(e). Quoique vous fassiez au sein de votre couple, faites-le avec le cœur, à votre manière et du mieux que vous le pouvez. À votre partenaire d’apprécier ce qu’il est possible d’attendre de vous à ce moment donné, car tout ce qui est juste dans le présent ne l’était pas forcément hier et ne le sera pas forcément demain.
Ces règles comportementales peuvent aider un couple à éviter les disputes inutiles, parce que non constructives. A condition que les deux parties les appliquent et aussi se laissent mutuellement le temps de les intégrer. Il est toujours bon d’évoluer en miroir, en réflexion avec son partenaire pour être à son écoute et vice versa.

Et si on pratiquait le yoga ensemble?
Dans mes cours j’ai souvent eu le plaisir d’observer des couples se retrouver pour une pratique commune. Au fur et à mesure du cours une harmonie se créée entre ces deux êtres qui arrivent à communiquer dans un silence total. Il est souvent arrivé que le simple regard de l’un suffise à donner confiance à l’autre pour aller plus loin dans la posture. Entrer ensemble dans une pratique yoga n’est pas chose simple ni anodine. Je persiste à croire que lorsqu’on y va à deux c’est qu’on veut aller plus loin que les échanges de la vie quotidienne, on veut respirer ensemble. La respiration n’est-elle pas la source de vie ? Alors comment respirer à deux ?
1. Méditer à deux, les yeux toujours fermés :
a. Côte à côte, chacun cherchera à entendre la respiration de l’autre, jusqu’à trouver un rythme commun agréable et se laisser porter.
b. Dos à dos, bien installés colonnes vertébrales l’une contre l’autre, on va plus s’orienter sur les sensations. Chacun va ressentir les mouvements du corps de l’autre pour évoluer ensemble autant à l’inspiration qu’à l’expiration.
c. Face à face, on ira plus chercher une connexion des deux âmes à travers le cœur. Chacun va tenter de suivre le rythme respiratoire de l’autre pour ressentir les vibrations de son partenaire.
2. Pratiquer des postures à deux, côte à côte :
a. Lors de votre pratique vous émettez des ondes et donc en recevez. Via cet exercice vous nourrissez votre partenaire et réciproquement. Cet échange vous permet de nourrir l’autre ou l’inverse, pour établir un équilibre en chacun de vous et donc un bien-être commun, émanant d’un échange d’énergies.
b. Durant une pratique dynamique, orientée cardio, il y a toujours un partenaire qui tire l’autre pour avancer. Là s’installe un flow sur un chemin commun, n’est-ce pas justement l’objectif d’une vie de couple constructive?
c. Pendant une séance de yogapartner on tente des postures de yoga à deux. Il y a donc un support et un porté, ici c’est la confiance et le dialogue qui priment. Chaque partenaire a besoin de pouvoir se laisser porter par l’autre, mais aussi de se sentir apte à porter. Certaines croyances limitatives ici sont des problématiques intéressantes à traiter. Cette pratique reste néanmoins l’une des préférée des couples parce que ludique, elle permet parfois de percer des abcès…
La limite à la réussite de cette démarche serait la réceptivité de l’un des partenaires, à l’autre moitié de l’aider à y arriver. Il est universel et vérifié qu’une communication saine reste pilier de toute relation de couple agréable.
Les couples qui pratiquent le yoga, que ce soit ensemble ou séparément, sont aptes à accueillir des moments de silences qui ne disent rien d’autre que «mmm ce calme ambiant, ensemble, quel bonheur!».