fbpx

Redoutée par les adolescents, l’acné touche 8 jeunes sur 10 et se manifeste par l’apparition de boutons rouges et blancs disgracieux et de points noirs. Logés sur le visage, le cou, le thorax ou encore le dos,… Conseils pour venir à bout de ces vilains boutons.

Le facteur alimentaire : entraîne une augmentation de la production du sébum au niveau de la peau et ceci favorise l’apparition de l’acné

 

Dr.El Machbouh Loubna, Dermatologue

Qu’est-ce que l’acné?
L’acné est une maladie inflammatoire du follicule pilo-sébacé qui se manifeste par des boutons rouges enflammés, des boutons blancs et des points noirs. L’acné siège surtout au niveau du visage mais également les boutons peuvent apparaître au niveau du cou, du thorax et même des fois au niveau des fesses. ça touche le plus souvent les adolescents ( 80 % des cas) ce qu’on appelle l’acné juvénile. Chez les filles ça peut commencer à partir de l’âge de 9 à 10 ans, chez les garçons généralement ça démarre vers l’âge de 12 – 13 ans. Avec la puberté on a une augmentation de la production des hormones qui stimule la production du sébum par la glande sébacée. Le sébum est normalement évacué par le follicule pilo-sébacé vers la surface la peau. le cas échéant on a une rétention de sébum et ça se manifeste par des comédons ouverts ce qu’on appelle les points noirs ou par des comédons fermés ce qu’on appelle les points blancs. Ces comédons peuvent se rompre sous la peau pour donner des boutons rouges, enflammées, douloureux.

Quels sont les facteurs qui font que l’acné se manifeste chez certains ados et pas les autres?
Le facteur héréditaire. Ce que l’on remarque c’est qu’il y a des familles acnéiques. Quand les deux parents par exemple ont déjà eu l’acné, leurs enfants auront plus le risque de faire de l’acné.
Le facteur alimentaire : la consommation de sucres rapides, de produits laitiers, de graisse saturée notamment les charcuteries et les fast-food. Ces aliments entraînent une augmentation de la production du sébum au niveau de la peau et ceci favorise l’apparition de l’acné.

Comment traiter l’acné?
Ce sera d’abord en fonction du type de l’acné. Qui peut être rétentionnelle (beaucoup de comédons) ou inflammatoire (boutons rouges) ou une acné qui est mixte. Cela dépendra aussi de la sévérité : une acné légère, modérée ou sévère. La règle de base reste l’hygiène : il faut utiliser des produits nettoyants sébo-régulateurs, riches en zinc. En fonction des cas, on usera de crèmes qui auront une action anti-inflammatoire qui va assécher les boutons rouges et enflammés ou de crèmes pour exfolier et réduire les comédons. Les crèmes hydratantes non comédogènes sont, quant à elles, indispensables car presque tous les traitements anti-acné dessèchent la peau. Le traitement par voie orale consiste à la prise d’antibiotiques de la famille des cyclines pour une courte durée (2 à 3 mois). En cas d’échec de ces traitements ou en cas d’acné sévère, on peut proposer un traitement par isotrétinoïne. C’est une molécule qui a révolutionné le traitement de l’acné et qui doit être prescrite par un médecin et utilisée sous surveillance clinique et biologique. C’est une molécule qui peut avoir beaucoup d’effets secondaires notamment sur le foie et peut-être responsables des malformations génétiques. On peut aider aussi par des nettoyages dermatologiques de la peau qui sont réalisés au sein d’un cabinet médical. Un nettoyage pour ouvrir et évacuer des microkystes au niveau de la peau permet aux traitements d’agir rapidement. On peut aussi aider par des peelings. Rappelons aussi que le traitement doit aussi cibler les cicatrices d’acné ( peeling, laser CO2). Et bien entendu, une bonne protection solaire aussi par un écran solaire avec un indice de protection 50+ est indispensable.