fbpx

Le Coolsculpting est une technique de destruction des cellules graisseuses par le froid, elle élimine sélectivement les tissus gras sous cutanés sans endommager la peau. C’est un procédé non invasif qui diminue les couches de graisse sur de multiples zones du corps. Cette technique qui affine et redessine la silhouette arrive enfin au Maroc, et promet des résultats bluffants.

 

Le coolsculpting, c’est quoi ?
C’est le fruit de 19 années de recherche et développement, pour trouver un système qui permet de réduire la couche adipeuse assisté par le froid à des fins esthétiques. Le procédé du Coolsculpting cible et refroidi les cellules graisseuses qui déclenchent l’apoptasie (mort cellulaire programmée) de la cellule grasse.
Le Coolsculpting est un appareil breveté qui a vu le jour en 2008. Reposant sur le principe d’amincir par le froid, il permet d’atomiser les amas graisseux localisés et ce, sans nécessité d’intervention chirurgicale.

L’entretien avant la séance de coolsculpting
Lorsque vous arrivez à la clinique spécialisée en médecine esthétique, vous êtes reçue par le spécialiste, pour un petit point qui permet de définir notre profil santé et la ou les zones à traiter.
Pendant presque 20 minutes, on note vos antécédents médicaux, votre poids, votre hygiène de vie, et surtout des zones que vous souhaitez amincir avec le Coolsculpting. Une fois votre fiche remplie, on vous guide vers la salle où se trouve la machine.

Comment se passe une séance de coolsculpting ?
Le médecin vous prend en photo sous tous les angles et essaie quelques applicateurs afin de trouver celui qui est le mieux adapté à la zone. Allongé sur le dos, le médecin pose sur l’une de vos hanches un coussinet de gel (très froid) puis, par-dessus, le bon applicateur. (Il faut savoir qu’une hanche correspond à une zone, donc deux hanches = deux zones). La machine ne pouvant traiter qu’une zone à la fois, on commence par la hanche gauche. Comme un aspirateur géant, le Coolsculpting aspire (très fort) la zone située sous l’applicateur et le froid l’envahit progressivement. Les dix premières minutes sont désagréables, presque douloureuses. Et puis, la zone est très rapidement anesthésiée jusqu’à ce que vous ne sentiez plus rien du tout. Chaque zone nécessite un traitement d’une heure environ. Un petit bip s’échappe de l’appareil, déclarant la fin de la séance. Le médecin vous explique alors que le retrait de l’applicateur sera suivi d’un massage de la zone et que le ressenti peut être un peu désagréable. Mais le massage est essentiel pour repartir les cellules figées par le froid et favoriser l’élimination.

L’après coolsculpting
Très rapidement, la zone retrouve son aspect originel, et vous ne ressentez presque plus de douleur. Pendant deux ou trois jours après le traitement, vous avez comme une sensation d’engourdissement et une sensibilité similaire à celle provoquée par un bleu (ecchymose) -Il est important de noter que les effets sont variables en fonction des personnes.

Les résultats du coolsculpting
Les résultats ne sont pas visibles immédiatement. La diminution de la couche graisseuse est progressive et le corps continue à éliminer naturellement les cellules graisseuses par un processus inflammatoire naturel qui atteint son maximum dans les 2 à 3 mois suivant l’exposition au froid. Passé ce délai, la zone traitée est considérablement plus lisse et les amas graisseux se sont envolés. La méthode du Coolsculpting est véritablement efficace, quand elle est accompagnée d’une hygiène de vie saine et à la pratique d’une activité physique régulière.

Les zones à privilégier
L’efficacité du Coolsculpting est optimale sur le double menton, ventre, le dos, les hanches, les bras, l’intérieur des cuisses, les plis sous-fessiers et la culotte de cheval.
www.coolsculptingmaroc.com

La méthode du Coolsculpting est véritablement efficace, quand elle est accompagnée d’une hygiène de vie saine et à la pratique d’une activité physique régulière.

 

LES AVANTAGES DU COOLSCULPTING
La méthode du Coolsculting est leader dans la réduction de graisses de manière non-invasive, elle est pratiquée dans un milieu médical, sans aucune anesthésie, ni chirurgie. Les résultats sont durables et persistants et sans cicatrices ni risques de nécrose.