fbpx

L’été, c’est un peu la saison de tous les dangers côté beauté. Pour que notre peau n’en prenne pas un sacré coup et pour que, surtout, elle ne prenne pas des coups de soleil, toutes nos astuces beauté à l’heure d’été.

 

Pas besoin de se ruiner pour être en beauté l’été, il suffit de profiter des bienfaits prodigués par la nature. Mode d’emploi en quatre étapes clés pour être belle à la plage cet été .

Le sable pour gommer
Le sable et le sel permettent un gommage naturel de la peau. Agenouillée au bord de l’eau, on prend quelque poignées de sable fin qu’on applique en massages légers sur les zones à gommer (pieds, genoux, coudes). Et après la baignade, on n’hésite pas à arpenter la plage pour se sécher. Marcher dans le sable permet non seulement de se bouger mais aussi de gommer ses pieds. En revanche, on évite de marcher pieds nus tout l’été sur le goudron ou sur la terrasse car, à trop solliciter la peau sous nos pieds, elle risque de produire de la corne. Il en va de même pour le port à répétition de sandales et autres claquettes. Pour y remédier, on associe au «gommage à la plage» une hydratation le soir au coucher.

Les galets pour masser
On ne boude pas les plages de galets. Se promener perchée sur la pointe des pieds de galets en galets permet de se tonifier, ce qui est plus propice à nous affiner que de buller sur notre transat. Mais surtout, marcher parmi les galets permet un véritable massage de la voûte plantaire.
Résultat : une meilleure circulation et une sensation de légèreté retrouvée. Pour compléter ces bienfaits on peut également profiter du farniente entre midi et deux à l’ombre des pins pour se reposer les jambes surélevées et appuyées contre une branche ou un tronc d’arbre.

L’eau fraîche pour tonifier
Idem que pour les galets , on ne boude pas l’océan même s’il est frisquet. A défaut de s’y baigner, on peut au moins y plonger jusqu’aux cuisses afin de tonifier les jambes. Marcher dans l’eau contre les vagues permet de faire plus d’exercice sans la sensation d’effort à la clé, sans compter que la fraîcheur de l’eau vient booster la circulation. Résultat, des jambes plus fuselées.
Et pour celles qui ont le courage de plonger plus avant, on se motive en se disant que l’effet tonique de l’eau fraîche est bénéfique à tout le corps, à la peau du buste notamment.

L’été en ville, astuces beauté
In et out. Rangez les fonds de teint épais et les blush de l’hiver, pour accueillir les formules teintées fluides, dotées de SPF, et les blush bonne mine transparents. Remplacez votre mascara par un neuf. Côté soins, jetez les flacons et les pots presque vides et amorcez la nouvelle saison avec un soin doux, légèrement autobronzant, un gel douche à la senteur vive ou fruitée et le dernier shampoing qui vous donne envie… juste pour le plaisir.
À cette époque de l’année, il est légitime d’avoir envie d’une carnation de type caramel. C’est sexy et ça fait du bien au moral. Sachez simplement que 15 minutes d’UV en cabine correspondent à 30 minutes de soleil intense sous les tropiques ! Et si vous souhaitez des conseils personnalisés, préférez les salons de beauté aux centres de bronzages.
Autobronzant visage : comment ne pas virer orange. La nouvelle génération d’autobronzant fonce la peau d’une teinte naturelle. Toutefois, si vous avez la peau très claire, choisissez un autobronzant pour homme, formulé avec moins de DHA. Utilisez peu de produit, car le trop plein provoque l’effet «faux bronzage».
Premiers rayons. Ce n’est pas parce que le soleil semble timide que vous êtes exemptée de protection même sur les terrasses de café ou les promenades dans les jardins… Pour amorcer l’été en beauté et faire monter la couleur graduellement, gardez dans votre sac un tube crème de ville doté d’un SPF 15. Et abusez-en !
Bronzer en ville. Pour garder votre crème de jour sous le soleil, ajoutez à celle-ci, juste au moment de l’application, quelques gouttes de SPF. Aujourd’hui, plusieurs marques proposent la formule SPF seule.
Préparation au soleil. L’huile de carotte est bourrée de vitamine A et E. Passez-en chaque jour sur le corps et le visage, en massant avec des mouvements souples. L’éclat de la peau est assuré. Préférez toujours les huiles biologiques.

Votre peau en été, attention danger
Réparer les dégâts dus au soleil ! Il n’est jamais trop tôt pour réparer. Malgré l’attention que l’on porte à notre peau, les dégâts sont incontournables. Faites des masques ré-hydratants deux fois par semaine, particulièrement l’été, période d’insouciance et de légèreté. Car le soleil, lui, se moque des vacances. Immuable, il fait du bien, réchauffe, ravive, réjouit, puis détruit les cellules de la peau !
Ne gardez pas vos produits solaires. Les soins solaires ne doivent pas être utilisés plus d’un été. Chauffée par le soleil, la formule vire en refroidissant. Notez au gros feutre indélébile le mois et l’année d’achat sur le produit que vous venez d’acheter. Partagez votre tube, finissez-le pendant votre séjour, ou donnez-le sur place aux veinards qui restent. Seules les huiles peuvent se conserver plus longtemps.

Halte aux idées reçues
Ma peau en été, halte aux idées reçues. Oui, les peaux mates doivent se protéger. Non, tous les soins bronzants ne font pas virer orange. Et oui, le sable peut nous faire la peau douce.
Peaux mates : une protection en or. Frire côté pile, rôtir côté face et s’adonner au soleil de midi ne sera pas au programme de l’été. Même pour les peaux mates. La dégradation de l’ADN est le sujet brûlant du jour. Par chance, les soins protecteurs sont fluides et certains, rehaussés d’or, illuminent votre carnation. Abusez-en.