fbpx

A peine les examens terminés, les décisions de conseil de classe prises et les bulletins de notes reçus, les parents s’interrogent déjà sur les révisions d’été. Sont-elles vraiment utiles? Faut-il à tout prix acheter un cahier de vacances? Voici quelques pistes pour faire la part des choses entre loisirs et travail.

 

 

 

Faut-il faire travailler son enfant pendant les vacances ?
Comme vous le savez, les vacances d’été sont considérées comme un moment de détente et de repos après des mois de dur labeur pour les enfants ainsi que les parents, elles signent la fin d’une période et le commencement d’une autre.
Inciter l’enfant à réviser durant cette période demande à être plus attentif à son état psychique et physique, son niveau, ses acquis et ses résultats scolaires. Tous ces éléments diffèrent d’un enfant à un autre.
Les enfants ayant réussi leur année scolaire sans difficultés, peuvent profiter de leurs vacances. Tandis que ceux qui ont eu des résultats moins bons (échec ou rattrapages) doivent travailler durant les vacances selon une cadence bien définie. Cette dernière dépendra des lacunes de l’enfant, qui devraient être comblées deux ou trois semaines avant la rentrée.
Cependant, les enfants ayant des troubles d’apprentissage (TDAD, dyslexie, dyspraxie ou autre) ont besoin d’une pause après une année scolaire longue et stressante.

Comment lui faire des devoirs de vacances ?
Il faut tout d’abord identifier la méthode la plus adéquate qui conviendrait au besoin de l’enfant. Ensuite, il faut mettre en place un planning dans le but d’inciter l’enfant à prendre part à son développement. Pour ce faire, des outils pédagogiques, à l’instar des cahiers de vacances, sont à la disposition de l’enfant. Le choix de ces cahiers devrait être décidé par/pour l’enfant afin de le motiver et de l’intégrer dans son processus de développement.
La mise en œuvre de ce processus nécessite l’adoption d’une cadence de travail allant de 30 min à 2 heures, 4 à 6 fois par semaine selon l’enfant. La durée allouée au travail dépendra de l’état préalable de l’enfant (concentration, motivation, etc)

Comment choisir des cahiers de vacances ?
Le choix des cahiers de vacances se fait tenant compte du contenu, du niveau et de son design. Le cahier de vacances doit être adapté à l’âge et au niveau de l’enfant. Il faudra opter pour un cahier ludique, pas forcement scolaire, contenant des jeux permettant de colorier, tracer, compter, apprendre, et même découper tout-en s’amusant.
Ce cahier doit être bien illustré avec des gommettes, en alternant exercices, activités et jeux de société, selon les préférences de l’enfant dans le but de rendre le travail plus agréable.

Et si on laissait les enfants tranquilles
Certes, les exercices ou les révisions d’été sont nécessaires au maintien du niveau ou d’une remise à niveau afin de combler les lacunes accumulées durant l’année. Ceci dit, nous ne devons ni imposer, ni forcer l’enfant à travailler contre son gré, il doit en effet profiter de quelques moments de liberté et de défoulements..