fbpx

La situation de changement radical du quotidien peut déstabiliser votre enfant. Il peut y avoir une majoration des troubles du comportement et des autostimulations, ceci est tout a fait normal.

Protéger votre enfant du stress de cette période est votre principal objectif. Les conseils du pédopsychiatre Dr Abla Lahlou pour mieux vivre cette période a la maison.

Dr Abla Lahlou pédopsychiatre

Le trouble du spectre autistique est un trouble neuro développemental, regroupant des difficultés persistantes de communication et d’interactions sociales, des comportements répétés appelés stéréotypés et/ou des intérêts restreints.

En d’autre termes, un enfant autiste est un enfant qui a des difficultés initier une conversation, à la maintenir.. Il aura du mal à développer, comprendre et maintenir des relations sociales. Il pourra faire et refaire des comportements comme des balancements, des mouvements d’aller retour.. Et, il peut avoir des intérêts inhabituels envers des éléments sensoriels de l’environnement, comme une intolérance aux bruits.

Pour les parents d’enfants autistes qui nous lisent, quels conseils concrets pourriez -vous donner sur la façon dont ils devraient expliquer la situation à leur enfant ?

Il est important qu’ils utilisent un langage simple, adapté au niveau de compréhension de leur enfant et, bien sûr, rassurant. Ils peuvent, aussi, selon les capacités intellectuelles de leur enfant utiliser des dessins, des jeux, ou encore des figurines..

Pour les enfants qui ont des difficultés de compréhension du langage oral, ils pourront utiliser le mode de communication utilisé d’habitude avec eux: il pourrait s’agir de pictogrammes, de langage de signes (comme le Makaton..).

Et ils ne doivent pas oublier de rester positifs dans leurs propos.

Concernant le confinement : pouvez-vous expliquer pourquoi cela peut être particulièrement difficile pour les enfants autistes ?

Les enfants autistes, sont le plus souvent intolérants aux changements, aux frustrations. Donc toute modification au sein de leur environnement, parfois même minime, peut provoquer des angoisses et/ou des troubles de comportement.

Par ailleurs, aujourd’hui, le changement est radical dans la vie de ces enfants !!

Alors, l’apparition d’agressivité, d’automutilations et/ou l’exacerbation des troubles de comportement est une conséquence normale et compréhensive. Ainsi, il est fort important de remettre en place de nouvelles routines, de nouvelles bases de stabilité, de nouveaux rituels…

Avez-vous des conseils pour réduire l’anxiété des enfants autistes lié au confinement ?

Les enfants, et encore plus les enfants autistes, vivent au jour le jour. Contrairement aux adultes, qui peuvent paniquer pour ce qui peut se passer dans le futur, ces enfants peuvent plutôt paniquer et présenter des comportements inadaptés s’ils ne savent pas ce qu’ils vont faire, ce qui va se passer juste après leurs activités, leurs repas, ou encore si le passage d’une activité à l’autre se fait sans les informer.. Ce qui va les rassurer c’est avant tout la prévisibilité, savoir ce qui va se passer, avoir un programme de la journée.

Et, il est important aussi que les parents fassent de leur mieux pour gérer leurs émotions, leurs paniques en face de leurs enfants. Pour cela, ils éviteront de regarder les informations, de parler de la mortalité et des risques de cette pandémie en face de leurs enfants… Ils essaieront aussi d’aider leurs enfants à exprimer leurs émotions, que ça soit de manière verbale ou non verbale.

Quels conseils donner aux parents qui, aujourd’hui, se retrouvent à leur domicile avec leurs enfants et se sentent démunis ?

Cette période est, sans doute sans précédent, et elle est difficile pour toutes et tous. Alors la patience et la tolérance sont les deux mots clés pour vivre au mieux cette phase avec son enfant autiste !!

En tant que parents d’enfant autiste, n’oubliez pas que la règle d’or est de mettre en place un planning visuel pour votre enfant !Ça lui permettra de savoir son programme, d’être rassuré, et de diminuer ses troubles de comportement !

N’oubliez pas l’importance du renforcement positif !

Limitez l’exposition de votre enfant aux informations, aux réseaux sociaux.

De façon générale, attention aux écrans!! Ça pourra augmenter son instabilité et ses difficultés !

Diversifiez son planning, et pensez à alterner des activités stimulantes, des périodes d’apprentissage, des moments de détails et des temps libres !

Pour les enfants avec traitement, aucune modification n’est recommandée que suite à l’avis du pédopsychiatre de votre enfant !

Et, il est important de ne pas être très exigeant, essayez d’être plus tolérants avec votre enfant, n’oubliez pas, qu’à son tour, il est déstabilisé.

 


Il est important aussi que les parents fassent de leur mieux pour gérer leurs émotions, leurs paniques en face de leurs enfants. Pour cela, ils éviteront de regarder les informations, de parler de la mortalité
et des risques de cette pandémie en face de leurs enfants…