fbpx

En ce début d’année, Palmeraie Holding, en partenariat avec la Faculté des Sciences d’Errachidia et le pôle Mines et Carrières de Palmeraie Holding, lance la deuxième édition de son programme de soutien à l’entreprenariat des jeunes au Maroc baptisé «Spin-Off by PIS». Après une première édition où la géologie était à l’honneur, c’est au tour de l’agriculture d’être sur le devant de la scène.

Texte Mélanie Wilms · Photos DR

 

 

Concrétisant l’ambition de Palmeraie Holding de soutenir l’entrepreneuriat des jeunes, le programme «Spin Off by PIS» s’inscrit en outre dans l’engagement du Groupe de contribuer au développement socio-économique du Royaume. Cette année, la seconde édition du Spin-Off by PIS bénéficie d’un partenariat entre Palmagri, le pôle agriculture du Groupe et le Complexe Horticole d’Agadir de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II.

Un concours destiné aux étudiants
Sur le thème «L’innovation au service de l’agriculture des fruits rouges», un concours a été lancé auprès des étudiants ingénieurs en horticulture et protection des plantes. A l’issue du concours, les 3 étudiants sélectionnés auront la chance de voir leur projet incuber pendant 6 mois dans les fermes de Palmagri à Agadir et de bénéficier d’un soutien technique d’experts qui les accompagneront dans leur recherche. Pour rappel, Palmagri est le pôle créé pour porter l’ambition de Palmeraie Holding dans le secteur agro-industriel. Il opère dans différentes régions du Maroc à travers des exploitations arboricoles de fruits rouges, de palmiers dattiers et de rosacées.
Notons enfin que le concours sera orchestré par un jury composé de cadres de Palmagri et de professeurs du Complexe Horticole d’Agadir de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II.

 

Un pilier du secteur horticole
Créé en 1980, le Complexe Horticole d’Agadir de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II a véritablement contribué au développement du secteur horticole. Valorisant la performance technologique, il tend à former les jeunes aux métiers de l’agriculture et à accompagner le développement des nouvelles technologies dans l’ensemble du secteur horticole au Maroc.