fbpx

La cuisine asiatique s’est imposée dans le monde. Il faut dire qu’elle a des arguments avec ses mille et une saveurs et parfums. Elle a un autre avantage de taille : ces délices se réalisent en deux temps, trois mouvements. La preuve en trois recettes express et surtout inratables!

 

 

Salade thaï au bœuf pimenté

500 g de bœuf (rumsteack)
300 g de vermicelles de soja
1/2 concombre
2 oignons rouges
2 tomates
2 poivrons verts
15 feuilles de menthe
5 feuilles de salade (batavia)
50 g de cacahuètes
Pour la marinade :
4 c.à soupe de sauce worcestershire
2 c.à soupe de sauce Maggi
1 c.à soupe de cumin en poudre
1 c.à café de coriandre en poudre
1 c.à soupe de purée de piment (selon votre goût)
Pour la sauce :
le jus d’une 1/2 orange
le jus d’un citron vert
1 c.à café de purée de piment

PRÉPARATION
Découpez le bœuf en fines lamelles de 2 à 3 cm (dans le sens contraire de la fibre pour plus de tendreté) que vous faites mariner pendant 1 à 2 h.Coupez le 1/2 concombre en deux dans le sens de la longueur, épépinez et émincez assez finement. Émincez également les oignons rouges finement. Coupez les tomates en deux et épépinez-les avant de les découper en lanières. Idem avec les poivrons préalablement épluchés. Ajoutez le concombre, les oignons, les tomates et les poivrons dans un saladier ainsi que la salade et la menthe ciselée et mettez l’ensemble au réfrigérateur.
Plongez les vermicelles pendant une dizaine de minutes dans un saladier rempli d’eau très chaude mais pas à ébullition. Égouttez-les et laissez refroidir. Ils doivent rester assez fermes. Préparez ensuite la sauce et mettez-la de côté.
Pour finir, cuisez les lamelles de bœuf à feu vif pendant 2 minutes et laissez également refroidir. Lorsque les vermicelles et le bœuf sont froids, sortez du réfrigérateur le saladier avec les légumes et mélangez le tout, ainsi que les cacahuètes hachées. Il ne vous reste plus qu’à arroser la salade avec la sauce et déguster.

 

 

Gyozas ou raviolis japonais

-Pour la pâte :
32 pièces de pâtes à gyoza
20 g de farine de blé
-Pour la farce :
300 g de viande de bœuf ou de poulet
1/4 de chou chinois
20 g de gingembre frais
2 gousses d’ail
3 cl d’huile de sésame
1 cl de sauce soja
1 cl d’huile de tournesol
1/2 botte de ciboulette
-Pour la sauce :
10 cl de vinaigre de riz
5 cl de sauce soja

PRÉPARATION
Commencez par préparer la farce de vos gyozas ou raviolis japonais.
Prenez un robot et mixez la viande, les épices ainsi que les aromates. Versez l’huile de sésame. Ajoutez la sauce soja et la ciboulette préalablement hachée en morceaux. Prenez soin de bien hacher la préparation et de la rendre parfaitement homogène.
Passez le chou à l’eau courante. Puis, faites-le cuire tout de suite avec l’huile de sésame dans une poêle.
Ajoutez également le chou à la farce avant de mélanger le tout.
Placez une noisette de farce au cœur des disques de pâte. Repliez celle-ci en 2 par la suite. De cette façon, la pâte donne une forme de chausson. Pliez les bords jusqu’à ce que le ravioli soit bien fermé.
Saupoudrez de farine un plan de travail et déposez-y les gyozas.
Lorsque ces derniers sont modelés, utilisez une poêle pour faire chauffer un filet d’huile de tournesol. Cuisez-les durant 3 min jusqu’à l’obtention d’une couleur dorée.
Versez ensuite de l’eau jusqu’à mi-hauteur des gyozas. Couvrez la préparation et laissez mijoter jusqu’à ce que le bouillon soit parfaitement abaissé.
Pendant la cuisson, les gyozas doivent gonfler et ils sont prêts une fois que la pâte commence à être translucide.
Préparez le mélange de sauce soja et de vinaigre de riz avant de servir vos gyozas ou raviolis japonais.

 

 

Pad thaï (Nouilles de riz sautées au poulet)

250 g de nouilles de riz larges
500 g de poitrine de poulet désossée
2 poivrons
6 oignons verts
4 quartiers de citron vert
3 gousses d’ail
500 ml de fèves germées
2 œufs
125 ml de coriandre fraîche
125 ml de cacahuètes non salées
125 ml de sauce au piment chili douce
80 ml de sauce nuoc mâm
3 c. à soupe de jus de citron vert
1 c. à café de tabasco
2 c. à soupe d’huile d’arachide ou de tournesol

PRÉPARATION
Portez à ébullition une grande casserole d’eau. Jetez-y les nouilles et retirez la casserole du feu. Laissez reposer 3 à 4 min jusqu’à ce qu’elles aient ramolli. Remuez à l’aide d’une fourchette pour bien les séparer. Égouttez, rincez à l’eau froide et réservez.
Dans un bol, mélangez la sauce au piment chili douce, le nuoc mâm, le jus de citron vert et le tabasco. Réservez. Dans un wok, chauffez une cuillère à soupe d’huile à feu moyen-vif. Ajoutez l’ail haché finement et les poivrons coupés en lamelles. Faites cuire en mélangeant pendant environ 4 min. Réservez. Chauffez le reste de l’huile dans le wok, ajoutez le poulet émincé et laissez cuire pendant 4 à 5 min en mélangeant, jusqu’à ce qu’il soit bien doré. Réservez dans un plat.
Réduisez à feu moyen. Dans le wok, ajoutez les œufs légèrement battus et laissez cuire pendant 1 min, jusqu’à ce qu’ils soient fermes. Ajoutez les fèves germées, la moitié des oignons verts hachés finement et la moitié de la coriandre ciselée. Ajoutez ensuite les nouilles et les poivrons réservés.
Poursuivez la cuisson en continuant de mélanger pendant 1 min. Ajoutez le poulet et le mélange de sauces réservés et remuez en soulevant délicatement les nouilles pour bien les enrober. Ajoutez la moitié des cacahuètes hachées grossièrement et laissez sur le feu encore 1 min.