fbpx

Notre petite puce veut se marier avec son papa, notre petit ange veut séduire sa maman et… cela met ses parents mal à l’aise. Le docteur Houda Hjiej, pédopsychiatre, nous décrypte cette phase normale de l’évolution de l’enfant, ce fameux complexe d’Œdipe, avant de nous donner de précieux conseils pour le gérer de manière apaisée et constructive.

Texte Michèle Desmottes · Photos DR

 

 

 

Comment se manifeste le complexe d’Œdipe au début?
La phase œdipienne est approximativement située entre l’âge de 3 à 6 ans. Pendant cette phase, l’enfant manifeste, dans son comportement, un rapprochement plus accentué au parent du sexe opposé avec un rejet ou une distance avec le parent du même sexe.

Quand peut-on dire que le complexe d’Œdipe prend fin?
Quand la résolution de la phase œdipienne se fait dans de bonnes conditions, le garçon désirant inconsciemment prendre la place du père auprès de sa maman va s’identifier au père, objet d’amour de la mère, pour pouvoir la séduire et s’en rapprocher. Pour la fille, l’identification se fait à la mère pour se rapprocher du père.

Comment bien réagir pour accompagner l’enfant?
Il est important de signifier à l’enfant qu’il est aimé en tant qu’enfant du couple et qu’il ne peut prendre la place de son père ou de sa mère auprès de l’autre. L’image du couple soudé, ayant des fonctions et rôles stables, lui permet de se rassurer tout en s’identifiant aux attributs féminins et masculins du père et de la mère.

Que faut-il absolument éviter?
Il est important d’éviter de tomber dans le piège de se laisser trop séduire par son fils ou sa fille et de substituer l’amour de l’enfant à celui du conjoint. L’enfant a besoin que chacun reste à sa place et dans son rôle, même si inconsciemment il fait tout pour se substituer au parent du même sexe. Ce genre de dérives arrive souvent dans les situations où les couples sont fragiles. Sans s’en rendre compte, les parents compensent le manque d’amour ou d’affection du conjoint par l’amour qu’ils portent à leur enfant.

Quelles sont les manifestations, à un âge plus tardif, d’un complexe d’Œdipe non résolu?
Les symptômes les plus fréquents sont les angoisses, les difficultés de séparation, les troubles relationnels, parfois des somatisations ou des troubles obsessionnels compulsifs. La structuration de la personnalité à l’âge adulte peut aussi se faire de façon pathologique dans les cas de non résolution du complexe d’Œdipe.

 

Le complexe d’Œdipe en quelques mots
Le complexe d’Œdipe est un concept tiré de la mythologie grecque utilisé par Freud pour décrire une phase du développement psychologique normal de l’enfant dans laquelle il éprouve inconsciemment du désir pour son parent du sexe opposé, Œdipe étant un personnage mythologique qui a tué son père et épousé sa mère.