fbpx

L’asthme semble en recrudescence partout dans le monde. Les spécialistes évoquent une multitude de causes : nos nouveaux modes de vie, l’augmentation de la pollution, la prolifération de substances allergènes dans notre alimentation, nos vêtements ou les produits d’entretien…
Que faire pour éviter de favoriser l’asthme et en minimiser les symptômes? Nous avons demandé au professeur Leïla Tazi, pédiatre allergologue à Casablanca.

Texte wissal faris

 

100 millions de cas d’ici 2025. Au Maroc, 5 à 20% de la population sont concernés dans les grandes villes où l’asthme aigu grave représente 25 à 35% des crises d’asthme se présentant aux urgences.

Allaiter quand c’est possible
On sait que l’allaitement maternel joue un rôle important en renforçant les défenses immunitaires de l’enfant .

Privilégier l’accouchement par voie basse
Les chercheurs commencent à travailler sur l’impact négatif des césariennes (il semble qu’un accouchement par voie basse, passant par la filière génitale, permet de développer la flore intestinale de l’enfant.)

Réduire l’exposition au pollen
Il existe plusieurs règles à respecter en cas d’allergie au pollen. On évitera notamment de conserver le minimum de plantes à l’intérieur, de faire sécher le linge dehors lorsque les pollens dans l’air sont nombreux. Les moments où les quantités de pollen dans l’air sont les plus faibles sont de 10 heures le matin jusqu’au coucher du soleil, ainsi que durant une pluie ou après.

Faire la chasse aux acariens
Si un parent, à plus forte raison les deux parents sont allergiques aux acariens, il faut dès le départ prendre des précautions pour que la chambre de bébé ne soit pas un nid à acariens. (lui choisir la chambre la moins humide de la maison; laver draps, couvertures, literie et couvre-lits chaque semaine à 60°C; ranger dans les armoires peluches, livres et jouets pour ne garder que l’essentiel en évitant les tapis et tout accessoire en laine ou coton; passer l’aspirateur et aérer très régulièrement.)

Eloigner au maximum les aliments auxquels l’enfant est allergique
Sachez que certains enfants peuvent faire des allergies respiratoires à la cacahuète.
La cacahuète se niche dans de nombreux aliments, notamment les biscuits vendus dans le commerce. Il est donc recommandé aux mamans d’être de bonnes pâtissières.